“Je suis passé par un courtier, j’ai eu un meilleur taux que chez ma banque !”. Que se cache-t-il derrière cette phrase que vous avez peut-être déjà entendu ?

Le coût total d’un prêt se décompose en réalité en plusieurs éléments :

  1. Le TAUX BRUT, c’est le taux d’emprunt que pratique la banque et sur lequel le calcul des intérêts sera basé
  2. L’ASSURANCE, obligatoire et exigée par la banque. son coût peut varier d’un facteur 10 selon le coefficient souhaité, votre âge, ou vos antécédents médicaux
  3. La GARANTIE, quasi obligatoire, permet à la banque de se prémunir du risque de défaut de paiement. La garantie peut prendre la forme d’une sûreté réelle ou d’un cautionnement
  4. Les FRAIS DE DOSSIER, pratiqués par la banque, ils sont d’un montant variables.
  5. Les FRAIS DE COURTAGE, pratiqués par le courtier, ils sont également variables mais leur montant ne peut excéder 1.2% du montant du prêt.
  6. La “RELATION BANCAIRE”. Souvent passée sous silence, ce coût indirect (lié aux cartes de crédit, frais et assurances) doit néanmoins être pris en compte avant de changer d’établissement.
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Un avis sur « Les 6 Coûts d’un Prêt Immobilier »

  • 11 janvier 2019 à 10:29
    Permalien

    article tres sympa et informatif!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.