Que contient un ETF synthétique ?

Michael Burry, personnage principal du film The Big Short, a récemment mis le feu aux poudres en fustigeant la gestion passive et les ETF, les accusant d’être « the next subprime CDOs ». A la différence des ETF américains qui utilisent la réplication physique et qui sont donc propriétaires de leur titres, les ETF français « éligibles PEA » utilisent la réplication synthétique pour suivre des indices extra européen, via des contrats de swap. Mais l’investisseur connait-il la contrepartie détentrice du contrat ?

iShares Core Builder – la construction d’un portefeuille d’ETF selon BlackRock

Contexte Contrairement aux Français (qui croient encore à la pérennité de leur système de retraite par répartition), les Américains ont adopté depuis longtemps le système de retraite par capitalisation. Dans ce système, il est courant pour un futur de retraité américain de se constituer une solide épargne (phase d’accumulation), puis de vivre des dividendes et […]