#ImmoNot.com – Comment les notaires ont sombré dans les faux #AvisClients ?

On croise les doigts et on espère que personne ne remarque la manoeuvre !

Dans un vieux tweet daté du 21 octobre 2019, ImmoNot.com s’auto-congratulait du grand nombre d’#AvisClients positifs déposés sur son site. Suite à la censure de notre commentaire négatif par Opinion System, nous sommes particulièrement sceptique sur ces notations en ligne unaniment positives. En effet, notre réclamation auprès d’AFNOR Certification n’a donné lieu à aucune action corrective (la censure semble être tolérée), et notre plainte auprès du Comité Français d’Accréditation (COFRAC) est en sommeil depuis décembre 2019. Les hautes instances de la Qualité française sont donc particulièrement tolérantes aux écarts des professionnels, mais nous y reviendrons…

Concernant ImmoNot.com, nous avons donc interrogé la plateforme de l’immobilier des notaires sur la nature du service consommé par ces prétendus clients. Qui sont-ils… des locataires ? des bailleurs ? des acheteurs ou des vendeurs ? Rien de tout cela nous répond naïvement Immonot.com ! « Ces sont les avis des internautes sur leur expérience concernant leur navigation sur notre portail immobilier », suivi de « Nous ne savons pas ensuite comment se déroule le processus d’achat ou de location. Nous savons simplement que nous proposons des annonces pour tous projets ».

Donc en fait, ces avis « clients » proviennent de personnes qui ont hypothétiquement consommé une service ou une prestation immobilière dans une étude notariée. En webmarketing, un visiteur qui n’a pas réalisé son acte d’achat n’est pas considéré comme un client, mais plutôt comme un prospect, ce qui est tout à fait différent.

C’est également le cas dans le langage commun. Rappelons que d’après la définition du Larousse, un client est « Une personne qui reçoit d’une entreprise, contre paiement, des fournitures commerciales ou des services : Les clients d’un hôtel« . Et d’après la définition du Robert, un client est une « Personne qui achète ou requiert des services moyennant rétribution ». Pour être client, il faut donc acheter, il ne suffit pas de regarder.

C’est là où les webmarketeurs sèment la confusion… Un visiteur d’ImmoNot.com pourrait facilement penser que ces 1500 Avis « Clients », au sens commun du terme, ont été déposé par des des personnes qui ont loué ou vendu leur bien par une étude notariée, et non par un simple visiteur du site !

Rappel des référentiels Qualité

Les avis du site ImmoNot.com sont gérés par la société allemande Trusted Shops. Cette société a obtenue contre finance une certification #NF522 Service Gestion des Avis auprès de la société AFNOR Certification, qui possède le monopole sur le territoire français. AFNOR Certification appelle ce service « des marques de confiance à forte notoriété ». En réalité ce système qui se veut « transparent » garantit une opacité complète des audits et des données de l’entreprise auditée.

Dans ce communiqué de presse d’octobre 2017 « la certification NF à la rescousse des sites Internet », AFNOR Certification rappelle qu’un gestionnaire d’avis à deux manières de montrer qu’il respecte la loi pour une République numérique dont le décret d’application a été publié le 5 octobre 2017 : « prendre seul la responsabilité d’apporter la preuve qu’il sont conformes à la loi, soit opter pour une certification NF Service ».

La liste des écarts avec la norme Z74-501 est longue…

Paragraphe 3, Information du Consommateur, page 10

« Par validation d’une case à cocher avant le dépôt du premier avis, le consommateur doit accepter formellement les Conditions Générales d’Utilisation. À cette occasion, il [le consommateur] doit également certifier ne déposer d’avis que sur des expériences de consommation personnellement vécues et ne joindre à son avis que des pièces (documents, photos, …) dont il est effectivement propriétaire et/ou détenteur des droits d’utilisation. »

Paragraphe 4.1, Principes généraux liés à la fiabilité de la collecte

« Elle [la collecte] permet d’assurer que le consommateur puisse exprimer son avis sur une expérience de consommation vécue par lui. »

Paragraphe 4.2.3, Principes et exigences relatifs aux attributs de l’avis de consommateurs

« Un avis de consommateur est constitué obligatoirement des attributs suivants, permettant d’attester de l’expérience de consommation, et qui sont recueillis lors de la phase de collecte »

Etc, etc… Bien sûr, le but du webmarketeur est de faire croire au visiteur que les commentaires sont le fruit d’un client d’un office notarial, et non d’un simple visiteur du site ImmoNot.com

Grâce à Trusted Shops, ImmoNot.com a ses 4 étoiles !
"Tous les avis clients sont vérifiés et validés à la suite de procédure de contrôle". Il doit y avoir un trou dans la raquette...
Une note merveille de 4.37/5 pour des clients qui n'en sont pas
"on a rien acheté mais on met quand même 5 étoiles !"

CSN vs. FNAIM, usurpation de caducée et déesse #VESTA

Alors que le site immobilier des notaires n’hésite pas à afficher les commentaires positifs de 1500 « clients » qui n’ont peut être jamais rien acheté, il est amusant de noter que le Conseil Supérieur de Notariat attaque le principal syndical des professionnel de l’immobilier, la FNAIM, pour la création de Vesta et l’usurpation des emblèmes de la profession. Communiqué complet page 1 et 2.

C’est que l’appât du gain est vif et que les parties prenantes se déchirent pour prendre le plus de part de marchés possible. En partant sur les chiffres 2019 on peut estimer le marché de la transaction immobilière comme suit

  • plus d’un million de transactions
  • prix moyen : 150.000€ (chiffre à confirmer)
  • Honoraires moyen : 5%

Donc un marché de 7.5 millard d’€. A titre d’exemple, les commissions prélevés par les courtiers (à peut près 1% du montant emprunté) a permis l’essor d’une profession entière en moins de 10 ans. Pas étonnant que les notaires souhaitent rentabiliser leurs études par un service Transaction beaucoup plus lucratif que les émoluments qu’ils facturent pour assurer la sécurité de cette même transaction ! A fortiori si l’Etudes a été racheté à un ancien notaire via un coûteux plan de financement, ce qui n’est pas le cas des notaires « Macron ».

le ministre du logement Julien Denormandie et Jean-Marc Torrollion (FNAIM) autour de #Vesta "ce symbole a vocation à [...] protéger les consommateurs". lol.

L’issue de cette procédure en référé nous semble pourtant couru d’avance, le CSN va faire chou blanc. En effet, comment un magistrat pourrait condamner une pratique trompeuse alors que le président de la FNAIM à fait validé son nouveau visuel par le ministre du logement en personne ? C’est politiquement impossible.

Nous trouvons donc assez ironique que les notaires s’offusquent de l’usurpation de leur emblême par la FNAIM alors même qu’ImmoNot.com utilise des pratiques commerciales criticables visant à tromper le consommateur… avec la bénédiction de la société AFNOR Certification bien sûr !

Catégories

Découvrez l’offre de notre partenaire MyHeritage.fr, leader des tests ADN !