Chaque année au mois de juin, le magazine Le Particulier publie un article orienté Bourse ou plus exactement Plan Epargne Actions. En tout, 13 portefeuilles sont proposés.

Les 12 premiers portefeuilles sont domicilés dans des banques traditionnels ou en ligne et comptent principalement des fonds maison fortement chargés en frais.  On peut ainsi trouver les suggestions suivantes :

chez Banque Populaire

  • 20% de Centifolia
  • 15% de Fructi Euro ISR
  • 15% de Fructifrance Euro
  • 10% d’AAA Actions Agroalimentaire
  • 15% de Fructi France small et mid cap
  • 25% de Sélectiz PEA

chez La Banque Postale

  • 20% de LBPAM Actions France
  • 15% de LBPAM Actions Dividendes
  • 15% de Tocqueville Megatrends
  • 10% de Tocqueville Ulysse
  • 15% de LBPAM Actions Midcap
  • 25% de LBPAM Stratégie PEA 2

chez BforBANK

  • 25% de Fidelity Europe
  • 25% d’Objectif Actions Euro
  • 15% de EdR Europe Synergy
  • 10% de Centifolia
  • 10% de Fidelity Funds – France
  • 15% d’Echiquier Entrepreneurs

Chez BNP Paribas

  • 20% de BNP Paribas Développement
  • 20% de BNP Paribas Valeurs françaises
  • 10% de BNP Paribas Actions Euroland
  • 10% de BNP Paribas Actions Europe
  • 20% de BNP Paribas Actions
  • 25% de BNP Paribas Sélection

chez Boursorama Banque

  • 20% d’HSBC Actions Patrimoine
  • 20% de SISF Euro Equity
  • 10% d’Amplegest Pricing Power
  • 10% de Prévoir Gestion Actions
  • 15% de Dorval Manageurs small cap euro
  • 25% de Dorval Convictions PEA

chez Caisse d’Epargne

  • 20% d’Ecureuil Bénéfices Emploi
  • 20% d’Ecureuil Investissements
  • 10% d’AAA Actions Agroalimentaire
  • 10% d’Ecureuil Actions européennes
  • 15% de Natixis Actions Euro PME
  • 25% de Sélectiz PEA

chez Crédit Agricole

  • 20% de CPR Actions France
  • 15% d’AMundi Actions
  • 15% d’Amundi Transmission Actions
  • 10% d’Atout Euroland
  • 15% d’Amundi Europe microcaps
  • 25% d’Amundi Horizon

chez Crédit Mutuel

  • 20% d’Union France
  • 15% de CM-CIC Objectif
  • 15% d’Union Europe Growth
  • 10% d’Union Europe Value
  • 15% d’Union PME-ETI Actions
  • 25% de Flexigestion 70-100

chez Fortuneo Banque

  • 20% d’Amundi Actions
  • 20% d’HSBC Actions Patrimoine
  • 10% d’Allianzn Actions Aéquitas
  • 10% de Comgest Growth Greater Europe Opportunities
  • 15% de Quadrige Rendement
  • 25% de Dorval Convictions PEA

chez HSBC

  • 20% d’HSBC Actions Patrimoine
  • 15% d’HSBC Sustainable Euroland
  • 15% de Grande Europe
  • 10% d’HSBC Euro Actions
  • 15% d’HSBC Microcaps Euro
  • 25% d’HSBC Multi-Asset Dynamic Euro

chez LCL

  • 20% d’Amundi Actions France ISR
  • 15% d’Amundi Actions Europe ISR
  • 15% d’Amundi Actions Restructurations
  • 10% de LCL Actions Europe
  • 15% d’AMundi Actions PME
  • 25% de CPR Croissance Dynamique

enfin chez Société Générale

  • 25% de SG Actions Europe
  • 20% de SG Actions Europe Multigestion
  • 20% de SG Actions France
  • 10% de SG Actions Europe Sélection
  • 15% de SG Actions Euro PME
  • 10% de SG Patrimoine PEA

Le dernier portefeuille, qui fait l’objet de cet article, est composé de titres vifs, à savoir 8 actions sélectionnés par la rédaction. Le voici :

Suivi des Performance juin 2017 - juin 2018 et comparaison CAC 40

Guide de lecture : les graphes ci-dessous représente la période juin 2017 – juin 2018. La date du 1er juin 2017 est matérialisée par un marqueur vertical au milieu du graphe : c’est à cette date que la valeur liquidative sera renseignée pour apprécier les performances du portefeuille sur 365 jours. La ligne rouge indique le cours du CAC 40.

Ainsi, BNP Paribas perd 14.4% sur la période :

PUBLICIS perd 9.8% sur la période :

Le titre ILIAD s’effondre et perd 37.5% sur la période :

CAPGEMINI s’avère être un meilleur choix et gagne 23.2% sur la période :

DBV Technologies enregistre le plus forte chute du portefeuille et s’écrase avec une perte de 37.9% sur la période :

ENGIE stagne paisiblement avec +0.2% sur la période :

PERNOD RICARD surperforme le CAC 40 avec +17.2% sur la période :

Enfin VALEO enregistre une décôte de -12.2%, signe annonciateur de la descente aux enfers que vivra le titre sur le reste de l’année 2018 :

Pendant ce temps, sur la période juin 2017 – juin 2018, l’indice parisien des 40 plus fortes valorisation s’apprécie de +2.8% :

Bilan : le portefeuille du magazine Le Particulier perd 10.9%, alors que la CAC 40 s'apprécie de 2.8%

Le tableau ci-dessous détaille la constitution du portefeuille en juin 2017 et en juin 2018. D’une valeur initiale de 10.000€, celle-ci dégringole à 8.906€ un an plus tard. Le CAC 40 reste lui dans le vert et progresse de 2.8%.

Le magazine Le Particulier, via La « Lettre des Placements », l’hebdomadaire boursier du groupe Particulier et Finances éditions s’essaie donc à un exercice de divination sans grand succès. Le titre Iliad qualifié de « plus dynamique des opérateurs télécoms » s’écrase et Engie, bien que recentré sur son coeur de métier, stagne à son niveau d’entrée.

Nos conseils :

  • Plutôt que de suivre aveuglément les conseils de la presse spécialisée et des ses pseudo-experts, concentrez-vous d’abord sur l’indicateur le plus représentatif d’un marché : l’indice. 
  • Pour se faire, concentrez vos efforts sur la réduction de tous les frais de suivi de votre portefeuille : frais de transactions, frais de garde, frais d’écriture etc…
« Dynamiser votre PEA avec nos allocations sur Mesure », quelles sont les performances du portefeuille du magazine Le Particulier ? juin 2017
FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.